Sénégal: Macky Sall nie toute implication dans l’affaire Ousmane Sonko

Invité sur RFI ce mardi matin, le président sénégalais Macky Sall a nié toute implication dans le dossier d’accusation de son principal opposant, Ousmane Sonko. Macky Sall dit n’avoir jamais souhaité du mal au leader des Pastef Les Patriotes.

Depuis plus d’un mois, une affaire tient en haleine toute l’opinion sénégalaise. Il s’agit d’une plainte déposée par A.Sarr, une professionnelle d’un salon de massage dakarois, qui accuse l’opposant Ousmane Sonko de viols et de menace de mort. Cité comme instigateur de cette affaire, le président Macky Sall a plaidé « non coupable » sur le plateau de RFI, ce mardi 23 février 2021.

A lire aussi: Sénégal: des démissions au sein de la commission ad hoc pour la levée de l’immunité parlementaire de Sonko

« Encore une fois, c’est une affaire regrettable. Je ne sais pas ce qu’il en est, dans le fond. Je ne peux pas souhaiter, même à mon pire adversaire une telle situation. Maintenant, il y a une accusation, il y a des procédures, il ne faut pas qu’on mêle le président de choses qui ne le regardent pas » a-t-il répondu, avant de réagir à une relance du journaliste, qu’il n’y est pour rien. « C’est clair. Je crois que j’ai suffisamment à faire que de comploter pour des choses aussi basses », a martelé Macky Sall.

Rappelons qu’une commission ad hoc a été mise en place à l’Assemblée nationale du Sénégal pour diriger la procédure de levée de l’immunité du parlementaire Ousmane Sonko. Mais au sein de cette commission qui est en majorité composée des proches du gouvernement, deux députés ont démissionné. Dans leur déclaration conjointe, ils dénoncent des irrégularités dans la procédure enclenchée par la commission ad hoc.

Laisser un commentaire

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus