Tensions entre la Russie et L’UE, Bruxelles menace Moscou de sanctions

L’Union européenne menace de sanctionner la Russie, soulignant que les autorités de Moscou étaient de plus en plus autoritaires et ne montraient aucune tolérance à l’égard de l’état de droit démocratique.

Après sa visite diplomatique presqu’inutile en Russie dans le cadre d’une mission pour intercéder en faveur de la libération de l’opposant Alexey Navalny, le chef de la politique étrangère de l’UE, Josep Borrell fait le point au parlement européen. Devant les eurodéputés, Borrell a indiqué que les autorités russes « sont impitoyables ». «La structure actuelle du pouvoir en Russie, combinant des intérêts économiques acquis, un contrôle militaire et politique, ne laisse aucune ouverture pour un État de droit démocratique», a-t-il déclaré.

A lire aussi: L’Allemagne, la Pologne et la Suède expulsent les diplomates russes de leurs territoires

L’emprisonnement de Navalny a accru les tensions entre la Russie et l’UE. Les dirigeants occidentaux exigent la libération de la figure de l’opposition, et plusieurs pays européens soutiennent la menace de Borrell de sanctions supplémentaires contre Moscou, rapporte Al Jazeera. Les ministres des Affaires étrangères de l’UE débattront d’éventuelles sanctions contre le Kremlin le 22 février lors d’une réunion à Bruxelles.

Les tensions entre la Russie et l’UE se sont intensifiées vendredi après que Moscou a expulsé trois diplomates européens lors de la visite de Borrell, les accusant de participer à des manifestations pro-Navalny. Les trois pays, l’Allemagne, la Pologne et la Suède ont également fait de même par principe de réciprocité et expulsé des diplomates russes de leur territoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus