The Voice 2021: pourquoi Vianney est-il intenable dans son fauteuil?

Si vous avez regardé les deux premiers épisodes de la saison 10 de « The Voice », vous avez sûrement constaté que le nouveau coach a énormément de mal à rester en place. « Un Vianney intenable » est le surnom qui lui a été attribué à cause de la position qu’il adopte durant l’émission.

Le nouveau coach pour ses débuts dans le télé-crochet qui a commencé le 6 février passé se fait remarquer par sa manière de s’assoir dans son fauteuil. Pour Amel Bent, il est un chat : « Je l’appelle le chat parce qu’il est toujours perché. (…) Il faut qu’on lui mette un arbre à chat qui tourne ! Il ne faut pas lui mettre son fauteuil », a-t-elle confié lors d’un entretien accordé à Bernard Montiel, au micro de RFM, le 13 février dernier.

Apparemment ennuyé par la position assise qu’impose le grand fauteuil rouge, Vianney pose ses fesses sur les accoudoirs, les pieds sur l’assise ou même perché debout sans tergiverser. Une attitude qu’il assume complètement. « J’aime bien les chats donc ça va », a-t-il fait savoir aux confrères de Télé-Loisirs, selon Voici.

Une raison toute simple

Le chanteur n’arrivait pas à tenir en place depuis son plus jeune âge : « J’ai ça depuis tout petit, depuis l’école primaire, je n’aime pas rester assis trop longtemps. C’est comme ça. J’aime bien bouger. Dans la vie, pareil. C’est de l’hyperactivité. Rien d’autre ».

Le samedi 13 février, lors du second épisode des auditions à l’aveugle, Amel Bent lui a remis « une pelote de laine » pour qu’il joue avec. Florent Pagny quant à lui, a fait la promesse de lui offrir un arbre à chat.

Vianney satisfait de cette expérience musicale

« On s’est vraiment marrés. Il y a eu de véritables fous rires que TF1 ne pourra même pas diffuser. Ça partait dans des directions qui ne sont pas montrables à une heure de grande écoute. C’était n’importe quoi. Certains tournages se sont éternisés car on faisait vraiment les cons. On se marrait trop. Je trouve ça génial. J’étais super content de faire des heures sup’ parce qu’on s’entendait bien. Peut-être que la production, elle, était moins contente mais nous ça nous allait ».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus