Togo: « Nous exigeons un transfert pacifique du pouvoir », Kodjo Agbéyomé ne lâche toujours pas

Agbéyomé Kodjo est encore une fois réapparu pour se prononcer sur l’actualité du Togo. Le candidat malheureux à la présidentielle de 2020 a apporté un démenti en ce qui concerne une éventuelle volonté de son parti de partager le pouvoir avec le régime du président Faure Gnassingbé.

Alors que la confusion règne au Togo après que des informations ont commencé par faire état de ce que le mouvement d’Agbéyomé Kodjo, le MPDD, serait disposé à partager le pouvoir avec le régime de Faure Gnassingbé, ce dernier a réagi. Sorti de son terrier tel un renard qui a senti le danger venir, Agbéyomé Kodjo a tenu à mettre les choses au clair et à réaffirmer sa légitimité en tant que président du Togo et a appelé à un transfert pacifique du pouvoir.

A lire aussi: Togo – Elections régionales: la Dynamique Monseigneur Kpodzro fixe ses conditions

« Invité de la radio nana FM le 8.02.2021 le VP du MPDD n’a jamais affirmé que notre mouvement était disposé à partager le pouvoir avec les usurpateurs. Nous exigeons un transfert pacifique du pouvoir car la vérité des urnes nous l’ordonne. Le reste relève de l’intox », a déclaré l’opposant. L’ancien ministre ne compte donc pas céder et accepter sa défaite à l’élection présidentielle, malgré le fait que le pays a visiblement déjà tourné la page.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus