Zeynab: report de son procès en appel contre Esaïe Adéossi

Initialement annoncé pour ce vendredi 26 février 2021, le procès en appel de la chanteuse Zeynab contre le journaliste et chroniqueur culturel Esaïe Adéossi est reporté en avril prochain.

EsaÏe Adéossi ne sera pas fixé sur son sort de si tôt. Ce vendredi, le procès en appel de Zeynab contre lui a été renvoyé au 30 avril 2021. D’après les informations de BENIN WEB TV, la cour a évoqué des motifs liés à la propagation de la covid-19.

Mais qu’est-ce qui divise Zeynab et Esaïe Adéossi? La plainte remonte en 2017. A l’époque, la talentueuse artiste béninoise Zeynab Abib, de son vrai nom Oloukèmi Zeynab Abibou a intenté un procès en justice contre Esaïe Adéossi dit “AzCool de Porto”, pour diffamation.

Selon une source très proche de l’affaire, elle lui reproche d’avoir dénoncé sur sa page Facebook en octobre 2017, son manque de patriotisme et de soutien à l’étoile montante de la musique béninoise, la chanteuse Ayodélé.

Ce qui s’est vraiment passé…

La chanteuse Ayodélé a été sélectionnée pour le Concours Prix Découvertes RFI 2017. A l’époque, AzCool de Porto a reproché à Zeynab de ne lui avoir pas accordé son soutien comme elle l’a fait pour un artiste togolais.

A lire aussi : Zeynab et Fanicko: leur clip qui sensibilise sur la dépendance affective des femmes

“Pendant que beaucoup d’acteurs culturels, de journalistes (…) se battent pour la victoire de la jeune béninoise Ayodélé, et finaliste au prix découverte RFI 2017, sa grande sœur vedette de la musique béninoise Zeynab fait une vidéo pour demander à sa love family de voter pour l’artiste togolais Prince Mo”.

Esaïe Adéossi sur sa page Facebook

Mais le tonitruant jeune critique culturel a, comme pour mettre de la poudre dans les yeux de Zeynab, poussé un violent coup de gueule: 

“C’est terrible, c’est triste! Dites à Zeynab que si tous les artistes et acteurs culturels faisaient pareil, elle ne rempoterait pas les trophées Afrima et Cora Award. Si chaque personnalité béninoise devrait appeler ses fans à voter pour des artistes étrangers dans une compétition où se trouve notre pays le Bénin, elle, Zeynab, serait aujourd’hui bredouille. Dites à Zeynab d’arrêter ça, Dites à Zeynab, plus jamais ça“, a-t-il posté.

Le journaliste culturel est revenu à la charge quelques jours plus tard pour informer ses lecteurs que les fruits ont tenu la promesse de leurs fleurs.

« Voici enfin le soutien de la vedette béninoise ZEYNAB Abib à sa sœur Ayodele, jeune chanteuse béninoise nominée au Prix Découvertes – RFI 2017. C’est tout simplement le Bénin qui gagne ! Avançons seulement ! AzCool de Porto, a-t-il écrit en légende d’un partage de la publication de Zeynab qui porte son soutien à Ayodélé.

Ayodele la perle de star finaliste au concours découverte Rfi a besoin de nos votes! Votons massivement pour elle, frères et sœurs pour qu’elle nous remporte cette prestigieuse distinction. Le Bénin regorge de talents ! Dieu vous bénisse !”, a écrit Zeynab le 11 octobre 2017. (Publication en légende d’une vidéo partagée par Esaïe Adéossi le 12 octobre de la même année.

Zeynab porte plainte pour diffamation

La dernière réaction du journaliste culturel qui saluait sa prompte réaction à la suite de sa dénonciaton, n’a pas pu calmer la colère de Zeynab.

L’interprète du titre « Chacun à sa chance » a décidé que justice serait faite dans cette affaire. C’est ainsi que sur la base de l’article 260 , 270, 296 de la loi N° 2015-07 du 20 mars 2015 portant code de l’information et de la communication en république du Bénin, Zeynab a porté plainte contre Esaïe pour diffamation.

A lire Aussi : “On force pas l’amour”: Fanicko et Zeynab brisent les codes de la Saint-Valentin (vidéo)

Esaïe Adéossi relaxé au bénéfice du doute

Déjà le 27 novembre 2019, le journaliste avait été relaxé au bénéfice du doute par le tribunal de première instance de première classe de Porto-Novo.

Mais Zeynab ne compte pas s’en arrêter-là. C’est pourquoi, avec son conseil, la chanteuse a fait appel de la décision. Le premier procès en appel s’était ouvert le vendredi 07 août 2020 à la cour d’appel de Cotonou. Mais le verdict n’a pas été prononcé.

Ce procès en appel qui avait été renvoyé à ce vendredi 26 février 2021 vient d’être à nouveau reporté au 30 avril prochain par la cour qui évoque comme motif, « le Coronavirus ».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus