Barçagate: le club catalan sort du silence

Dans un communiqué sur son site officiel, le Barça a réagi à la situation que traverse le club catalan ce lundi matin avec la perquisition de ses bureaux et l’arrestation de ses dirigeants. Les Blaugranas ont invité au respect de la présomption d’innocence.

C’est un tremblement de terre qui secoue le Barça depuis ce lundi. En effet, la police espagnole a perquisitionné ce matin les locaux du club blaugrana à la recherche de preuves dans le cadre de l’enquête en rapport avec les réseaux sociaux. Une descente au cours de laquelle les forces de l’ordre ont saisi plusieurs documents relatifs à l’affaire. Des interpellations ont également été effectuées dont l’ancien président barcelonais, Josep Mario Bartomeu.

A lire aussi: Barça: l’ancien président Josep Maria Bartomeu arrêté par la police

Le FC Barcelone, ce lundi après-midi, a communiqué officiellement sur cette affaire. « Le FC Barcelone a offert sa pleine collaboration aux autorités judiciaires et policières pour clarifier les faits qui font l’objet de cette enquête. Les informations et documents requis par la police judiciaire ont été strictement limités aux faits relatifs à cette affaire. Le FC Barcelone exprime son plus grand respect pour la procédure judiciaire en cours et pour le principe de la présomption d’innocence des personnes concernées dans le cadre de ces actions », a indiqué le club catalan.

Une affaire qui remonte à un an…

Cette affaire fait suite à une publication il y a un par la Cadena Ser, qui avait révélé que Josep Bartomeu et la direction catalane avaient fait appel à la société de communication uruguayenne, I3 Ventures, pour protéger l’image du président sur les réseaux sociaux en vue des prochaines élections. De faux comptes pour maquiller les magouilles du dirigeant espagnol mais aussi pour discréditer ses opposants.

A lire aussi: Espagne: la police perquisitionne les locaux du Barça

Une vaste opération médiatique pour laquelle le club a déboursé plus d’un million d’euro, ce qui laisserait penser que certains auraient détourné des fonds. Le média catalan précise que les crimes font, pour l’instant, l’objet d’une enquête.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus