Bénin – Arrestation de Reckya Madougou: « Les Démocrates » dans un silence assourdissant

La candidate récalée des démocrates, l’ancienne ministre de la justice de Boni Yayi, n’est plus totalement libre de ses mouvements depuis la soirée de ce mercredi 3 mars 2021. Auditionnée ce matin devant la cour spéciale de Porto-Novo, Reckya Madougou est pour l’heure en garde à vue.

Contrairement à leur habitude, Les démocrates sont restés silencieux depuis hier et n’ont fait aucune déclaration sur cette actualité contrairement à ce dont ils ont habitué les Béninois.

A Lire aussi: Bénin: lHe Guy Mitokpè réagit à une insinuation de Comlan Hugues Sossoukpè

Dans l’opinion, le silence des démocrates semble énigmatique d’autant plus que l’arrestation de la candidate recalée à l’élection présidentielle du 11 Avril 2021 avait animé une information politique avec d’autres leaders de l’opposition dont le président du parti, Eric Houndété.

Au sein de l’opinion, beaucoup s’interrogent sur ce silence d’autant plus que les charges portées sur la candidate sont assez lourdes et pourraient lui valoir des peines de privation de liberté.

Pour certains, le silence des démocrates n’est que l’expression de l’effet de surprise parce qu’ils n’auraient pas imaginé qu’ils seraient démasqués dans leur plan « d’assassinat » d’autorités du pays.

Mais pour d’autres, le silence des démocrates n’est que l’expression d’une attente de l’orientation que la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET) donnera à ce dossier.

Au demeurant, Reckya Madougou n’est pas lâchée par les siens qui attendent certainement le moment propice pour éclairer l’opinion sur les graves accusations portées sur leur parti politique et sur la personne de leur porte-flambeau.

Film de l’arrestation de Reckya Madougou

La candidate récalée des démocrates, Reckya Madougou, est depuis ce mercredi 3 Mars entre les mains de la police républicaine. Elle a été arrêtée à la suite d’une sortie politique qu’elle a effectuée avec ses camardes du Front pour la restauration de la démocratie (FRD).

Selon le film de son arrestation décrit par le candidat du Front qui était à ses côtés, l’arrestation de l’ancienne ministre est intervenue au niveau du pont de Porto-Novo.

 Alors que nous clôturions ce meeting aux environs de 19h, en présence de plusieurs personnalités de l’opposition, la salle des fêtes Tiwani de Porto-Novo a été encerclée par un fort détachement des forces de l’ordre“, raconte Joël Aïvo, candidat du Front.

L’Ambassadeur Kérékou et moi-même ainsi que le conducteur avons été débarqués de force par ce détachement fortement militarisé. Quatre (4) agents des forces de l’ordre se sont emparés de notre voiture avec Mme la Ministre Madougou, maintenue de force à bord et emportée vers une destination inconnue. Après mes investigations, elle serait à la Brigade économique et financière de Cotonou “, a précisé l’agrégé de droit.

Auditionnée ce matin par le procureur spécial de la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET), Madame Reckya madougou est toujours gardée à vue.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus