Bénin – Covid-19: 67 milliards F Cfa des banques arabes accordés pour la riposte

67 milliards de francs CFA. C’est le montant que le gouvernement béninois a obtenu des fonds et banques arabes pour tenter de contenir les effets de la crise sanitaire et relancer une économie doublement frappée, en 2020.

Les Fonds et Banques arabes ont approuvé un financement de 67 milliards F Cfa pour appuyer les efforts du Bénin dans la lutte contre le Covid-19 (coronavirus) et l’aider à mieux répondre aux urgences de santé publique. Ce renouvellement de confiance des fonds et banques arabes est le fruit du leadership du chargé de mission Dr Zul-Kifl Salami et du Président Patrice Talon.

29 milliards FCFA et 18 millions FCFA de l’ITFC

En effet, par correspondance en date du 4 janvier 2021, le directeur général de la Société islamique pour le financement du Commerce (Itfc) a notifié au Bénin l’approbation par son Conseil d’administration du financement de deux importantes opérations.

Il s’agit notamment de l’opération de financement des importations de produits pharmaceutiques et médicaux d’un montant de 13 milliards de francs Cfa dans le cadre de la riposte au Covid-19 et celle relative au financement des importations de produits pétroliers et de gaz d’un montant de 16 milliards de francs Cfa.

A ces opérations, s’ajoute l’accord de don non-remboursable d’un montant de 18 millions F Cfa pour l’achat urgent des médicaments et produits essentiels toujours sur le registre de la pandémie du Covid-19. La signature de ces accords de financement a été faite par le ministre de l’Economie et des Finances.

21,1 milliards FCFA de la BADEA et de l’OPEP

La Banque arabe pour le développement économique en Afrique apporte également son soutien au Bénin dans la riposte à la Covid-19. Le Conseil d’administration de cette haute institution a approuvé en procédure d’urgence un financement concessionnel de 2,5 milliards FCFA remboursable sur une période d’environ 25 ans à un taux très bas.

Il est de même conforté par un autre financement d’environ 9,6 milliards FCFA. Toujours dans le même cadre, le Fonds de l’OPEP pour le Développement International (OFID), un autre fonds arabe, a accordé au Bénin un financement d’environ 9 milliards FCFA dans des termes et conditions très favorables.

Plus de 16 milliards FCFA des Fonds kowétien et saoudien

Les Partenaires techniques et financiers arabes ont également approuvé le projet de construction de l’hôpital de zone de Tchaourou et de six centres de santé. Ce projet sera financé par le Fonds koweitien, d’une part, et du projet de construction de l’hôpital de Savè financé par le Fonds saoudien, d’autre part.

Le financement du projet de construction de l’hôpital de zone de Tchaourou s’élève à 9.821.450.000 FCFA. Celui de l’Hôpital de Savè s’élève à 6.425.080.000 FCFA. « Sur la base de ces belles performances, le deuxième mandat du président Patrice Talon sera couronné par un accroissement exponentiel des financements des fonds et banques arabes pour le développement accéléré du Bénin », a déclaré, Dr Zul-Kifl Salami.


Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus