Campagne de dénigrement contre Meghan Markle: le palais de Buckingham lance une enquête

Buckingham Palace a lancé une enquête sur les allégations d’intimidation formulées par des membres du personnel contre Meghan Markle et le prince Harry.

Un porte-parole de Meghan Markle a précédemment déclaré qu’elle était « attristée » par « l’attaque contre sa personne ». De son côté, Buckingham palace est aussi préoccupé pas la situation.

« Nous sommes clairement très préoccupés par les allégations du Times suite aux affirmations faites par d’anciens membres du personnel du duc et de la duchesse de Sussex », a déclaré le palais. 

Le palais indique que leur équipe RH examinera les circonstances décrites dans l’article. « Les membres du personnel impliqués à l’époque, y compris ceux qui ont quitté le foyer, seront invités à participer pour voir si des leçons peuvent être tirées. », peut-on lire dans le communiqué.

« La Maison royale a mis en place une politique de dignité au travail depuis un certain nombre d’années et ne tolérera pas l’intimidation ou le harcèlement sur le lieu de travail. »

Buckingham Palace

Le palais de Buckingham ne qualifie pas l’initiative d' »enquête interne », mais plutôt d’examen des allégations afin de permettre aux personnes impliquées d’y participer librement. 

Toutefois, les Sussex eux-mêmes ne feront pas partie de l’enquête initiale. La duchesse de Sussex a nié les allégations dans une déclaration obtenue par PEOPLE après que le Times a publié son histoire, mardi soir.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus