France: Nicolas Sarkozy va faire appel de sa condamnation

Dans le cadre de sa condamnation à un an de prison ferme dans l’affaire des « écoutes », l’ex-chef d’Etat français, Nicolas Sarkozy, a annoncé son intention de faire appel de ce jugement, ce lundi 1er mars 2021.

Nicolas Sarkozy a été reconnu coupable de corruption et de trafic d’influence. Pour ce faire, le tribunal de Paris l’a condamné à trois ans de prison dont deux avec sursis, au même titre que ses deux coprévenus, Thierry Herzog et Gilbert Azibert.

Les trois prévenus ont tous annoncé leur intention de faire appel de la décision.

L’affaire dite «des écoutes» est née en 2014, d’interceptions téléphoniques avec son avocat historique, Thierry Herzog.

D’après le tribunal correctionnel, un «pacte de corruption» avait été conclu entre l’ex-président aujourd’hui âgé de 66 ans, Me Thierry Herzog et l’ancien haut magistrat, Gilbert Azibert, également condamnés à trois ans de prison dont un ferme.

Mais le trio n’ira pas en prison dans l’immédiat, car la présidente de la 32e chambre, Christine Mée, a indiqué que la partie ferme (un an) était aménageable avec un bracelet électronique.

Une décision qui n’a pas empêché les trois condamnés de faire appel de la décision.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus