Le Maroc suspend ses relations directes avec l’Allemagne, le Sahara occidental impliqué

Le royaume du Maroc a suspendu ses contacts avec l’ambassade d’Allemagne, a annoncé le ministre des Affaires étrangères dans une lettre publiée lundi soir. Il s’agit, selon les médias, d’une protestation contre la position de Berlin sur le conflit du Sahara occidental.

Le ministère marocain des affaires étrangères a annoncé, via une lettre, que le royaume suspendait tout contact avec la représentation et toutes autres organisations allemandes dans le pays. Selon le ministre des Affaires étrangères, Nasser Bourita, cette décision a été prise en réponse à de « profonds malentendus » sur des « questions fondamentales pour le Maroc ».

A lire aussi: Sahara occidental: la reconnaissance américaine de la souveraineté du Maroc, offre une solution, Nasser Bourita

« Le Maroc souhaite préserver ses relations avec l’Allemagne, mais la suspension est une forme d’avertissement exprimant un malaise sur de nombreuses questions », a indiqué Bourita. Selon lui, le malaise est né de la réaction de l’Allemagne à la décision américaine en décembre de reconnaître la souveraineté marocaine sur le Sahara occidental, ainsi que sa décision de ne pas inviter le Maroc à une réunion internationale sur la Libye l’année dernière.

Pas de contact sans changement d’attitude

Cette attitude a montré le « mépris » des autorités allemandes à l’égard du Maroc, a déclaré le diplomate. « Il n’y aura pas de contact tant que nous n’aurons pas reçu de réponses aux différentes questions que nous avons posées », a ajouté le responsable, sans fournir plus de détails.

Cependant, plusieurs médias indiquent que la principale cause du malaise est née de la position pas très claire de Berlin sur la crise marocaine avec le Sahara occidental.

A lire aussi: Sahara Occidental: «l’Afrique ne sera jamais libre tant qu’un de ses pays restera occupé»

Le Maroc a généralement de bonnes relations avec l’Allemagne, qui est un donateur majeur. Il y a trois mois, son ministre des Affaires étrangères a salué «l’excellence de la coopération bilatérale» après que Berlin a débloqué 1,387 milliard d’euros pour soutenir les réformes financières marocaines et les mesures contre les coronavirus.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus