Meurtre de George Floyd: un procès sous très haute tension s’ouvre ce 8 mars

Derek Chauvin, le policier qui a provoqué la mort de George Floyd, en mai 2020, comparaît devant le tribunal de Minneapolis à partir du 8 mars. Ce procès, sous très haute tension, devrait durer deux mois.

Bâtiments protégés, forces de l’ordre en nombre, la grande ville du Minnesota a pris des mesures de sécurité exceptionnelles avant la comparution du policier, jugé à partir de lundi 8 mars pour avoir tué l’Afro-Américain lors de son interpellation le 25 mai. Avec un tribunal transformé en forteresse, le cadre est à la hauteur des enjeux pour ce « dossier pénal emblématique, l’un des plus importants de l’Histoire » américaine, selon Neal Katyal, qui portera l’accusation contre Derek Chauvin. 

Sept minutes, quarante-six secondes

C’est la durée pendant laquelle le genou de l’ex-policier Derek Chauvin est resté sur le cou de George Floyd, le 25 mai 2020. Ces images, qui ont secoué l’Amérique, ont été à l’origine de la plus grande mobilisation contre le racisme depuis les années 1960 et Martin Luther King.

Inculpé de « meurtre au second degré », une charge qualifiant un acte volontaire mais pas prémédité, Derek Chauvin risque au maximum quarante ans de réclusion. Selon le maire, 3.000 policiers et soldats de la garde républicaine ont été mobilisés. Le verdict est attendu fin avril ou début mai.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus