Nigéria: près d’une centaine de personnes encore enlevées et 40 autres masscrées à Zamfara

Encore des dizaines de personnes enlevées et des dizaines d’autres massacrées dans le village de Sabuwar Tunga, district de Dankurmi, dans la région du gouvernement local de Maru, dans l’État de Zamfara, rapporte Sahara Reporter.

Selon les informations rapportées par Sahara Reporter lundi, des hommes armés qui pourraient être des bandits, ont pris d’assaut le village de Sabuwar Tunga et y ont enlevé environ une centaine de personnes dont 80 mères allaitantes et des enfants. La même source indique que ces enlèvements ont eu lieu seulement quelques heures après que ces mêmes personnes ont massacré plus de 40 personnes dans la communauté.

A lire aussi: Le Nigéria «ne succombera pas au chantage des bandits», Muhammadu Buhari

Une source a noté que les attaques contre le village semblaient être bien planifiées et coordonnées, les hommes armés emportant du bétail et s’enfuyant dans la forêt. «L’une des personnes enlevées est une mère allaitante qui a accouché il y a moins de 10 jours. Elle a été enlevée avec son bébé, mais ils (des bandits) ont ramené le bébé à la communauté après quelques heures », a indiqué une source citée par Sahara Reporter.

«C’était après que plus de 40 personnes ont été tuées par ces hommes armés; on ne peut pas continuer comme ça. Nous venons d’enterrer certains de nos gens tués, certains de ceux qui ont été enlevés ont des membres de leur famille parmi ceux qui ont été tués », poursuit la même source. Des attaques meurtrières ont fait rage dans l’État de Zamfara, où les bandits ont prospéré. Des centaines de personnes y ont déjà été enlevées dont 300 jeunes écolières vendredi dernier.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus