Sénégal: Amnesty International demande aux autorités de « respecter la liberté de réunion pacifique »

L’ONG Amnesty International a demandé aux autorités sénégalaises ce dimanche, de « respecter la liberté de réunion pacifique » dans tous le pays.

Au Sénégal, l’opposition a appelé à de nouvelles manifestations dans tout le pays. Le Mouvement pour la défense de la démocratie (M2D-Aar Sunu Démocratie) qui regroupe plusieurs partis de l’opposition a appelé à trois jours de manifestations à compter du lundi 08 mars 2021.

A lire aussi: Sénégal: démission de l’enquêteur Oumar Touré, en charge de l’affaire Sonko-Adji Sarr

S’exprimant sur cette nouvelle annonce de l’opposition, Amnesty-Sénégal a appelé les autorités sénégalaises à respecter la liberté de réunion pacifique dans tout le pays. « Des manifestations pacifiques sont prévues à compter de ce lundi Nous demandons aux autorités de respecter la liberté de réunion pacifique dans tout le pays. Les forces de sécurité doivent faciliter l’exercice de cette liberté et non l’entraver », a déclaré l’ONG de défense des droits de l’Homme.

Mercredi, Amnesty-Sénégal avait demandé la libération immédiate de l’opposant Ousmane Sonko, estimant que les raisons évoquées pour son arrestations sont infondées. « La vague d’arrestations arbitraires d’opposants et d’activistes porte gravement atteinte aux droits humains », a indiqué l’organisation.

“Les autorités sénégalaises doivent immédiatement cesser les arrestations arbitraires d’opposants et d’activistes, respecter la liberté de réunion pacifique et la liberté d’expression, et faire la lumière sur la présence d’hommes armés de gourdins aux côtés des forces de sécurité”, a-t-elle insisté. Soulignons que 4 personnes ont perdu la vie dans des manifestations survenues ces derniers jours au Sénégal.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus