Tchad : liberté provisoire pour l’ancien ministre Djerassem Le Bemadjiel

A quelques jours de la présidentielle, l’ex-ministre tchadien Djerassem Le Bemadjiel, arrêté en septembre 2020 et incarcéré, vient de bénéficier de la liberté provisoire.

Au Tchad, la justice a accordé la liberté provisoire à l’ancien ministre Djerassem Le Bemadjiel. Interpellé le 3 septembre 2020 au retour de voyage à l’étranger, et incarcéré, Djerassem Le Bemadjiel, ministre du Pétrole du Tchad de janvier 2013 à août 2016, est visé par plusieurs chefs d’accusation.

A lire aussi: Présidentielle au Tchad: l’armée met en location des moyens aériens pour le déplacement des candidats

Il avait été mis en examen par un juge de la Cour suprême du Tchad. Il est accusé de « détournement de deniers publics », d’« utilisation illicite des biens de l’État », de « corruption », d’« atteinte à la fortune publique », d’« abus de confiance », d’« enrichissement illicite », de « complicité de détournement de deniers publics » et d’« entrave au bon fonctionnement de la justice ».

Sa libération provisoire intervient en pleine campagne électorale. Ancien collaborateur d’Idriss Deby, Djerassem Le Bemadjiel ne sera pas laissé pour compte. Il reste un atout à exploiter par le maréchal qui vise un 6e mandat dans un pays qu’il dirige de main de fer depuis plusieurs années.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus