Assassinat du chef d’Etat-major du SSNMC/A au Soudan du Sud

Le chef d’Etat-major d’une des oppositions armées du Soudan du Sud, le Général Abraham Wana Yoane, a été tué dans une attaque en Ouganda, selon une confirmation du groupe armé.

La direction du Mouvement national sud-soudanais pour le changement / armée (SSNMC / A), un groupe membre de l’Alliance de l’opposition au Soudan du Sud, a confirmé que son chef d’Etat-major avait été tué. Selon le groupe, le général Abraham Wana Yoane a succombé à des blessures reçues lors d’une attaque qu’il croit être un plan d’assassinat organisé.

Dans un rapport du site d’information Nyamilepedia, le Général a été agressé le 20 avril, roué de coups et laissé inconscient, et deux jours plus tard, il a succombé à ses blessures. La direction de SSNMC / A, qui est dirigée par l’ancien gouverneur de l’État de l’Équatoria occidental, Bangasi Joseph Bakosoro, a condamné l’assassinat présumé de son chef d’Etat-major dans l’Ouganda voisin.

Le SSNMC / A blâme le gouvernement du président Salva Kiir et sa sécurité nationale pour la mort de leur chef. «L’assassinat du Général Abraham porte les marques du régime de Juba et sa sécurité nationale brutale, qui en sont les principaux suspects. Le SSNMC / A a fermement condamné cet acte barbare et lâche des éléments du régime de Juba », a déclaré le groupe dans son communiqué.

Laisser un commentaire

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus