Bénin – Actes de vandalisme: le siège de la radio « Urban FM » saccagé par des individus non identifiés

Les mouvements pacifiques organisés dans plusieurs ville du Bénin, pour annoncer à l’actuel locataire de la Marina, la fin de son mandat à la tête du pays, se sont transformés en actes de vandalisme dans certaines localités.

C’est le cas, par exemple, à Parakou où le siège de la radio Urban FM a reçu la visite des individus non encore identifiés dans la nuit du lundi au mardi, mettant le studio de la radio à sac.

A Lire aussi: Bénin: l’appel de Komi Koutché à « l’ancien président Patrice Talon »

Ces hors-la-loi ont tout détruit sur leur passage en emportant des matériels de travail ainsi que la chaîne numérique Partenaire la 2MC TV de la radio.

Un acte de vandalisme qu’il faut décourager à tout prix. Aucune manifestation dans un pays de droit ne donne autorisation à un individu de s’en prendre aux biens publics ou privés. Le Bénin est pour nous tous, veillons à préserver l’essentiel.

La radio Urban FM a commencé à émettre en août 2003, sous le label Nord Fm. A partir de 2005, il y eut des mutations dans la composition de l’actionnariat, et la radio est passée, en cette année-là, sous enseigne Urban Fm.

Grâce à un partenariat scellé avec les groupes CITE et Matin Libre pour la rénovation de la radio, Urban FM est devenu Matin Libre FM avec une ambition d’en faire la plus grande radio du septentrion, voire de tout le Bénin.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus