Bénin: « Il ne mérite pas ce sort », Moïse Kérékou réagit à l’interpellation de Joël Aïvo

Candidat recalé à la présidentielle du 11 avril 2021, pour faute de parrainage, Moïse Kérékou s’est prononcé ce dimanche, sur l’interpellation de Joël Aïvo avec lequel, il était en duo pour le compte du Front pour la Restauration de la Démocratie (FRD).

« C’est avec un cœur meurtri que j’ai appris et suivi l’interpellation et l’emprisonnement du Professeur Joël Aïvo« , a déclaré Moïse Kérékou. « Je connais le Professeur Aïvo depuis 2006, c’est un légaliste et un homme intègre. Il ne mérite pas ce sort », a-t-il martelé.

A lire aussi: « L’arrestation de Joël Aïvo est un mauvais signe », Me Sadikou Alao

« En ces circonstances malheureuses et douloureuses, n’oublions pas Réckya Madougou qui est aussi incarcérée depuis plus d’un mois et son colistier Patrick Djivo qui a subi un AVC. Mes pensées vont à l’endroit de son épouse (Joël) et de ses enfants ainsi qu’à sa famille et à son staff politique. Je n’oublie pas ses nombreux militants, ses étudiants et tous ceux qui l’aiment », a-t-il ajouté, affirmant qu’il a l’intime conviction qu’au dessus de la justice des hommes, « il y a la justice divine« .

En rappel, Joël Aïvo était en duo avec Moïse Kérékou dans le cadre des élections présidentielles de 2021 pour le compte du Front pour la Restauration de la Démocratie (FRD). Un duo qui a été recalé pour faute de parrainage. Arrêté jeudi et auditionné, il a été déposé en prison sous le chef d’accusation d’atteinte à la sûreté de l’Etat et de blanchiment de capitaux.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus