Bénin: inculpé pour atteinte à la sûreté de l’Etat, le procès de Joël Aïvo s’ouvre en Juillet

Inculpé pour atteinte à la sûreté de l’Etat et blanchiment de capitaux, le Constitutionnaliste Frédéric Joël Aïvo est déposé en prison et sera devant le juge le 15 Juillet 2021.

L’agrégé de droit et candidat recalé à l’élection présidentielle du 11 Avril 2021, entame depuis ce vendredi 16 Avril 2021, un séjour carcéral.

A Lire aussi:Bénin: le régisseur de la prison civile de Missérété relevé de ses fonctions

Interpellé le Jeudi 15 Avril 2021 sur la voie publique par la police républicaine et auditionné par la Brigade économique et financière (BEF), puis par le procureur spécial de la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET), Joël Aïvo est déposé depuis ce vendredi en prison.

Comme chef d’accusation, il lui est reproché des actes d’atteinte à la sûreté de l’Etat et de blanchiment de capitaux. Il a été déposé avec trois autres co-accusés.

Le procès du « nouveau terroriste » contre l’intégrité territoriale va s’ouvrir le 15 Juillet prochain. Son interpellation qui intervient dans des conditions similaires à celles de sa camarade de lutte, Reckya Madougou, vient après les manifestations violentes du 6 Avril 2021.

Des violences pré-électorales dont les dégâts, aux dires du gouvernement, se chiffrent à plusieurs milliards de FCFA.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus