Bénin – Présidentielle 2021: la plateforme électorale des OSC justifie son estimation de 26,47%

Le Bénin a tourné la page de l’élection présidentielle de 2021 avec la proclamation des résultats provisoires par la CENA. Le taux de participation fait débat au sein de l’opinion. Face à la polémique, Emmanuel Tiando, président de la CENA, invite la plateforme des OSC à une confrontation de chiffres.

En lieu et place de cette confrontation, les responsables de la plateforme électorale des organisations de la société civile rompent le silence pour justifier la méthodologie qui les a conduits à une estimation de 26,47% de taux de participation au scrutin du dimanche dernier.

A Lire aussi: Bénin: Emmanuel Tiando fait ses adieux à la CENA après la proclamation des résultats provisoires

C’est la coordonnatrice de la plateforme électorale des OSC, Madame Maryse Glèlè Ahanhanzo, qui s’est imposée le délicat exercice de justification.

Invitée ce mardi sur l’émission 100% Bénin, elle a fait savoir que c’est sur la base des données collectées sur le terrain par les près de 1500 observateurs déployés dans l’ensemble des communes que cette estimation a été faite.

A l’en croire, ce n’est pas la première fois que la plateforme électorale des OSC fait cet exercice. « En 2016, nous l’avons fait et tout le temps dans la déclaration préliminaire, nous donnons le taux de participation du scrutin« , a-t-elle précisé.

Madame Maryse Glèlè Ahanhanzo précise, par ailleurs, que la plateforme lors de sa déclaration préliminaire du 12 Avril dernier, a bien mentionné qu’il s’agit d’un taux calculé sur la base des données recueillies dans 1.281 bureaux de vote. Elle indique, en outre, que dans ses calculs, la plateforme électorale a pris en compte la recommandation de la cour constitutionnelle qui a enjoint à la Cena, la nécessité de ne pas tenir compte de 564.000 personnes qui seraient décédées, selon l’INSAE.

Dans ses estimations, poursuit-elle, la plateforme électorale s’impose une marge d’erreur de 3% voire 5%, selon son échantillon. Et c’est suivant cette méthodologie qu’elle est arrivée à l’estimation des 26,47%, fait-elle savoir.

Les estimations de la plateforme ne sont généralement pas trop loin de celles de la CENA et de la cour

La coordonnatrice rappelle que ce n’est pas la première que la plateforme se livre à cet exercice. Et la plus part du temps, les estimations du taux de participation données par la plateforme ne sont généralement pas trop différentes de celles de la Commission électorale nationale autonome et même des chiffres de la cour constitutionnelle.

Elle en veut pour preuve, les estimations données par la plateforme électorale en 2016 lors de la présidentielle, en 2019 pour les législatives et en 2020 pour les élections communales et municipales.

Par ailleurs, Madame Maryse Glèlè Ahanhanzo a précisé que les calculs effectués, pour obtenir l’estimation donnée par la plateforme électorale des organisations de la société civile, ont été réalisés par des spécialistes en statistiques. Elle ne comprend donc pas le reproche qu’on leur fait.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus