Bénin – Présidentielle 2021: Me Jacques Migan fait une analyse comparative du taux de participation

Dans un entretien accordé à une chaîne de télévision privée de la place, l’ancien bâtonnier Jacques Migan fait une analyse du taux de participation à l’élection présidentielle du 11 avril dernier, et félicite le peuple béninois pour son engagement à la poursuite de la dynamique instaurée depuis 2016.

Dans une analyse comparative des taux de participation aux élections depuis 1990, l’ancien bâtonnier de l’ordre des avocats et membre fondateur du Bloc Républicain (BR) estime que le taux de participation du scrutin de 2021 est satisfaisant.

A Lire aussi: Bénin – Nouveau mandat présidentiel: Patrice Talon prête serment le 23 Mai prochain

« Ce qu’il faudrait retenir, c’est le taux de participation annoncé par la CENA et confirmé par la Cour constitutionnelle. Le taux de 50,17% au départ par la Cena est porté à 50,63%, c’est un taux satisfaisant quand nous tenons compte des élections présidentielles que nous avons eues au Bénin, depuis 2001 à 2016. », a-t-il justifié.

Pour Me jacques Migan, le taux de participation à nos élections tournait autour de 66% à 68%. « On n’a jamais dépassé ce taux-là sous l’ère du renouveau démocratique », précise-t-il.

Sur le gap de 16% qu’il y a eu entre le taux de participation des électeurs en 2016 (66%) et celui de l’élection présidentielle passée (50,63%), Me Jacques Migan, dans son analyse, affirme que 30% des Béninois n’ont pas voté et que ces 30% ne sont ni de la mouvance ni de l’opposition.

Il s’agit, à l’en croire, des Béninois qui ne trouvent aucun intérêt à aller voter, le vote n’étant pas obligatoire et qui, par conséquent, n’ont jamais accompli de devoir citoyen.

« C’est des gens qui ne votent pas. C’est pour ça, nous avons toujours obtenu lors des élections, un taux qui avoisine 60% », a fait savoir l’acteur politique, soutien du chef de l’Etat.

Par ailleurs, il précise que, dans le lot des abstentionnistes, il y a les partisans des démocrates qui tournent autour de 11% des électeurs et les inconditionnels de l’homme d’affaires Sébastien Ajavon qui n’ont pas accompli leur devoir civique.

Dans le lot, Me Jacques Migan compte les partisans du pouvoir de la rupture qui ne se sont pas donnés de la peine pour aller voter, parce que le « KO » était déjà perceptible et ils estiment que, même sans leur vote, leur leader charismatique est déjà élu au premier tour. Si ceux-là avaient voté, précise-t-il, le taux avoisinerait les 56%.

Un taux d’adhésion à la vision du chef de l’Etat

Au demeurant, l’acteur politique, membre fondateur du Bloc Républicain, estime que même le taux de participation de 50,63% constitue déjà un taux d’adhésion massif au Programme d’action du gouvernement (PAG) de Patrice Talon.

Selon lui, le peuple qui a accompli son devoir de citoyen a accepté apprécier les réalisations du président Patrice Talon. Ces populations, à en croire le bâtonnier, se rappellent d’ailleurs, à leur bon souvenir, de la tournée de réédition de compte du chef de l’État.

Pour finir, Me Jacques Migan a tenu à rappeler que lors de l’élection de 2016, Patrice Talon a démontré que la campagne se fait de proximité en proximité, et qu’on ne doit plus faire de campagne qui consiste à dépenser de l’argent pour soi-même.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus