Cuba tourne la page des Castro, Raul Castro quitte la tête du parti communiste

Raul Castro démissionne de son poste de chef du Parti communiste cubain, mettant fin à six décennies de pouvoir de sa famille, rapporte la BBC.

Raul Castro, 89 ans, a déclaré à un congrès du parti qu’il cédait la direction à une jeune génération «pleine de passion et d’esprit anti-impérialiste». Après donc son frère, Fidel Castro (décédé), c’est le tour de Raul de céder la tête du parti et de prendre sa retraite officiellement.

Cette décision de Raul Castro, qui était attendue, met fin à l’ère du leadership formel de lui et de son frère, Fidel Castro, qui a commencé avec la révolution de 1959. «Je crois fermement à la force, à la nature exemplaire et à la compréhension de mes compatriotes», a-t-il déclaré vendredi aux délégués du parti à La Havane.

Dans son discour de départ, Raul Castro a également évoqué les relations tendues avec le principal ennemi juré du pays, les Etats-Unis. Il a appelé à l’instauration d’un dialogue franc et respectueux entre les deux nations.

Son successeur sera élu à la fin du congrès de quatre jours et il est largement admis que la direction du parti passera au président Miguel Díaz-Canel, qui a succédé à la présidence de l’île en 2018. La prise de pouvoir de Diaz-Canel signifie également la première fois qu’un civil prend la tête du parti communiste de Cuba. La politique anti-impérialiste du pays devrait cependant rester inchangée.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus