« Le train présidentiel de Patrice Talon s’arrête le 5 avril 2021 à minuit », Léhady, Djènontin, Maora, Léonce et Cie

A quelques jours du scrutin présidentiel prévue pour le dimanche 11 avril 2021, les béninois de la Diaspora se sont mobilisés à la place de la République de Paris pour exiger le rétablissement de la démocratie béninoise.

Sans prendre en compte les 45 jours de prorogation de mandat, dans leur déclaration, les béninois de la diaspora et exilés politiques ont estimé que le mandat du président Patrice Talon prend fin le 5 avril 2021 à minuit.

Depuis Paris, les béninois de la diaspora se sont retrouvés ce samedi 3 avril 2021 pour crier haut et fort leur refus et leur indignation contre l’exercice disent-ils « autocratique du pouvoir par Patrice Talon, durant 5 années, et sa volonté de vouloir instaurer une dynastie clanique à partir d’un simulacre d’élection présidentielle de Talon contre Talon ».

Nous tenons également à vous remercier pour votre discipline et nous disons un grand bravo aux Responsables du Collectif pour la Sauvegarde de la Démocratie au Bénin (CSDB) et des Volontaires pour la Démocratie et les Droits Humains (VDDH) qui ont initié ce Rassemblement ainsi que tous les acteurs à divers niveaux qui ont permis sa concrétisation.

La diaspora dénonce ainsi, « la confiscation rapide de tous les secteurs vitaux de l’économie nationale (port, aéroport, coton, énergie, acajou, hôtellerie, tourisme, …, etc), la création de la Cour de Répression des Infractions Économiques et du Terrorisme), des tentatives de modification de la Constitution avortées, le vote d’une loi sur la charte des partis, donnant le pouvoir discriminant au ministre de l’Intérieur de dire qui peut se constituer en parti politique ou pas, les violences électorales ».

« Nous, Béninoises et Béninois de la Diaspora, disons que le plan de TALON ne se réalisera pas. Non au second mandat usurpé (45 jours) sans être élu : pas 1 minute de plus », peut-on lire dans leur déclaration.

Pour eux, conformément au serment qu’il a prêté le 6 avril 2016, le 5 avril 2021 à minuit, Patrice Talon n’est plus Président de la République du Bénin et « toute tentative de passer outre, sera un parjure et traité comme tel avec toutes les conséquences, comme Patrice TALON l’a juré personnellement.

Le 5 avril 2021, à zéro heure, Patrice TALON n’est plus le chef suprême des Armées et les forces de sécurité républicaine ne lui doivent plus obéissance ni aucun cadre ou fonctionnaire de l’administration publique. Il devient une autorité illégitime et illégale.

Ils citent pour preuves juridiques , les injonctions de la Cour Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples (CADHP) dont les ordonnances de 2018, 2019, 2020 et 2021. Mieux, ils indiquent que même les Instances régionales et internationales savent que le train présidentiel de Patrice TALON s’arrête le 5 avril 2021 à minuit.

3 commentaires
  1. Anonyme dit

    Iln’y a personne au pays pour vous dire que vos tarifs internet sont largement au-delà de la capacité du beninois moyen ? Pour l’équivalent de 5000fcfa, j’ai 70Go chaque mois, appels nationaux illimités et en plus, je peux appeler 60 autres pays gratuitement. L’assassinat du réseau étatique à ouvert la voie à une escroquerie #légalisée # des GSM. Pour 45.000f, on avait kanakoo pour 3 mois mais hélas, je me demande même si Bénintélécom *existe* encore.

  2. KPOSSA URBAIN dit

    Salut a tous et toute la communoté BÉNINOIS DE LA DIASPORA JE SUIS VRAIMENT RAVI DE VOTRE DÉTERMINATION À L’ÉGARD DE NOTRE COMBAT COMMUN QUE LE BON DIEU NOUS ASSISTE …

  3. Le Maire dit

    Que c’est simple, s’il n’arrête pas son train alors vous n’aviez qu’à l’arrêter si vous vous sentez capables. Sinon comme a dit l’autre vous n’êtes que des cartons mouillés qui se cachent où se défilent devant le combat. Taisez vous. On a honte à votre place. Et ce sont ceux là qui aspirent à nous diriger, au pays des aveugles les borgnes sont rois.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus