« Macron va s’incliner devant la dépouille de Deby ; je préfère honorer la mémoire des victimes du dictateur »

Alors que le président français, Emmanuel Macron, a annoncé son voyage vers le Tchad pour assister aux obsèques du président Idriss Deby, le patron de « La France Insoumise », Jean-Luc Mélenchon, a exprimé son opposition face à cette démarche du président.

Les funérailles du président tchadien de longue date, Idriss Deby Itno, sont prévues pour le vendredi prochain, et le président français, Emmanuel Macron, a d’ores et déjà annoncé sa présence à N’Djamena pour la cérémonie. Cependant, ce déplacement du locataire de l’Elysée n’est pas du goût de tous les français, à l’image du leader de « La France Insoumise », Jean-Luc Mélenchon, qui a exprimé son désaccord.

A lire aussi: Tchad – Mort d’Idriss Déby: la France perd un précieux soutien au Sahel

« Macron va s’incliner devant la dépouille de Deby. Je préfère honorer la mémoire des victimes du dictateur tchadien, et notamment Ibni Oumar Mahamat Saleh, opposant pacifique et mathématicien, lâchement assassiné par la garde présidentielle de Deby en 2008. L’Assemblée nationale française avait voté en 2010 une résolution à l’unanimité, pour demander toute la lumière sur le sort d’Ibni Oumar Mahamat Saleh », a écrit Jean-Luc Mélenchon dans un tweet.

Alors que plusieurs personnalités ont rendu hommage à Idriss Deby, le qualifiant, qui de grand bâtisseur, qui d’homme de paix, certains déplorent juste sa mort mais soutiennent que le Maréchal du Tchad a fait beaucoup de mal autour de lui durant les 30 années de sa gestion du pouvoir d’Etat.

Laisser un commentaire

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus