Présidentielle 2021 au Bénin: le duo Soumanou-Hounkpè va récupérer 50 millions de FCFA

Après la proclamation des résultats définitifs par la Cour constitutionnelle, les trois duos en compétition pour le scrutin présidentiel ont été fixés sur leur sort. Le duo composé d’Alassane Soumanou et de Paul Hounkpè vient en deuxième position avec 11,37% des voix. Avec ce score, le duo pourra récupérer sa caution de candidature.

Selon le code électoral en vigueur en République du Bénin, le duo Soumanou-Hounkpè est en droit de récupérer sa caution de candidature à la présidentielle d’avril 2021. Cette caution, s’élevant à 50 millions de francs CFA, doit être rétrocédée au duo de candidats, conformément à l’article 138 de la loi électorale.

A lire aussi : Bénin: proclamation des résultats définitifs de l’élection présidentielle du 11 avril (décision)

Le duo de la Force Cauris pour un Bénin Émergent (FCBE) avec ses 11,37% se retrouve dans les critères de l’article 138. En effet, ledit article stipule en son alinéa 2 que le montant du cautionnement « est remboursable aux candidats ayant obtenu ou moins dix pour cent (10%) des suffrages exprimés au premier tour ».

Une partie des frais de campagne pourrait être remboursée…

Conformément au code électoral, le duo Soumanou-Hounkpè ne va pas seulement récupérer sa caution, mais il se fera aussi rembourser une partie de ses frais de campagne. « Pour les élections présidentielles, le remboursement forfaitaire est fait à tout candidat ayant obtenu au moins 10% des suffrages exprimés au premier tour », lit-on à l’article 100 du code électoral.

A lire aussi : Présidentielle 2021 au Bénin: la Cour valide définitivement la réélection de Patrice Talon

Le même article précise que le montant du remboursement ne saurait être inférieur 25% du montant
total des frais de campagne justifiés. Il faut noter que « ces remboursements forfaitaires seront payés, au plus tard, 31 décembre de l’année des élections aux candidats ou aux partis politiques remplissant les conditions prévues par le présent code ».

Le dépôt de compte de campagne…

Avant les remboursements forfaitaires, la Cour des comptes doit s’assurer du respect de l’article 97 qui définit le monta maximal dédié à la campagne électorale. Pour cela, les candidats sont invités à déposer leurs comptes de campagne avec les pièces justificatives, dans un délai de 60 jours après la proclamation des résultats définitifs.

Après le dépôt, la Cour des comptes a 15 jours pour publier les comptes de campagne et recueillir les observations des candidats. La Cour des comptes est appelée à dénoncer dans les 15 jours, les éventuels faits de dépassement de seuil de dépenses de campagne au procureur de la République près le tribunal de première instance de Cotonou. Selon l’article 97, il est interdit d’engager pour la campagne électorale de l’élection présidentielle, « plus de deux milliards cinq cent millions (2 500 000 000) de francs CFA pour l’élection du président de la République ».

A lire aussi : Résultats provisoires de la présidentielle 2021: « Personne n’y croit, même pas eux », Joël Aïvo

Il faut rappeler que, selon les résultats définitifs proclamés par la Cour constitutionnelle, le duo Talon-Talata remporte l’élection par K.O avec 86,30%. Il est suivi du duo Soumanou-Hounkpè avec 11,37% et enfin Kohoué-Agossa qui obtient 02,34% sur un taux de participation de 50,63%. En l’absence de contestation, la Cour va simplement confirmer les chiffres provisoires.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus