Super Ligue: un tribunal de Madrid bloque les plans de l’UEFA et de la FIFA

Selon une annonce de l’AFP ce mardi 20 avril 2021, un tribunal de Madrid a interdit à l’UEFA et la FIFA, toute mesure contre le lancement de la Super League. Un nouveau rebondissement dans ce dossier déjà très médiatisé.

La création de la Super Ligue n’a pas fini de bousculer la planète foot. Lancé officiellement par les 12 clubs fondateurs ce dimanche, le projet de la Super Ligue fait déjà face à un rejet massif de la part des acteurs et institutions du foot européen et mondial, notamment la FIFA et l’UEFA.

Les dirigeants de l’UEFA et de la FIFA ont, en effet, pris des décisions choc pour contrecarrer la Super Ligue, comme, par exemple, en excluant de toutes les compétitions internationales, tous les joueurs qui participeront à cette Super Ligue.

Mais les 12 clubs fondateurs de la compétition n’ont pas tardé à répondre, juridiquement. En effet, L’AFP annonce qu’un tribunal de Madrid a interdit à l’UEFA et la FIFA, toute mesure contre le lancement de la Super League. 

Le tribunal madrilène a ainsi « ordonné à la FIFA et l’UEFA (…) de s’abstenir d’adopter toute mesure ou action ou d’émettre toute déclaration ou communiqué qui empêche ou pose des difficultés, de forme directe ou indirecte, à la préparation de la Super League de football », peut-on lire dans des propos relayés par RMC Sport.

Une ordonnance du tribunal de Madrid, qui donne encore plus de force aux 12 clubs fondateurs de la Super Ligue pour aller jusqu’au bout. Mais on peut aisément imaginer que l’UEFA et la FIFA ne vont pas en rester-là, et chercheront aussi toutes les voies légales possibles pour empêcher l’effectivité de cette compétition, qui menace, selon elles, le foot dans son intégralité.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus