Vidéos pédoporn&graphie au Togo: le gouvernement scandalisé, le cerveau du groupe en fuite

Le gouvernement togolais a exprimé ce vendredi, son indignation, suite à des vidéos virales de pédoporn&graphie tournées au Togo, et qui circulent sur les réseaux sociaux depuis la semaine dernière, mettant à mal les valeurs éthiques et socio-culturelles du pays.

« Depuis quelques semaines, des vidéos virales de pédopornographie tournées au Togo, circulent sur les réseaux sociaux, mettant à mal les valeurs éthiques et socio-culturelles de notre pays. C’est avec une profonde indignation que le Gouvernement a eu connaissance de cette situation et a immédiatement mis en alerte la Police nationale », indique un communiqué officiel rendu public ce vendredi 2 avril 2021.

A lire aussi: Togo: le projet national d’identification biométrique présenté ce vendredi

Alertée, la police nationale a promptement réagi et mené des investigations qui ont permis de relever que ces vidéos obscènes, qui compromettent dangereusement les droits de l’enfant, auraient été tournées en mars 2020 à Adangbé, dans la préfecture de Zio. Au total, huit (08) personnes, toutes de sexe masculin, sont impliquées dans cette situation déplorable. Il s’agit de cinq (05) adolescents présumés auteurs et trois (03) enfants âgés respectivement de six (06), sept (07) et treize (13) ans.

Parmi les présumés auteurs, quatre (04) ont été appréhendés. Le meneur du groupe est en fuite et activement recherché par les services de sécurité. « Le Gouvernement condamne avec la dernière rigueur, cet acte ignoble imposé aux mineurs par des personnes véreuses, dont les objectifs interpellent la conscience humaine », ajoute le communiqué.

A lire aussi: Togo: les championnats nationaux de football reprennent le 03 avril

Le Gouvernement togolais a par ailleurs, rappelé que la pédophilie et la pornographie mettant en scène les enfants constituent des crimes, selon le Code de l’enfant et le Nouveau code pénal. A ce titre, les auteurs et leurs complices seront soumis à la rigueur de la loi.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus