Violences préélectorales au Bénin: des barricades levées, des blessés et morts signalés

A quelques jours de la présidentielle du 11 avril, des manifestations s’intensifient dans plusieurs villes du pays. Dans les Collines, des blessés et des morts sont signalés. On apprend aussi que l’armée est parvenue à lever les barricades posées par des manifestants.

Les manifestations hostiles au régimes en place qui ont commencé depuis le 6 avril se durcissent. A Savè et à Bantè, par exemple, on signale des blessés et des morts. Selon le Maire de la ville de Savè, Dénis Obachabi, un manifestant est mort ce jeudi 08 avril 2021. A Bantè, on apprend que deux personnes seraient également décédées dans les manifestations.

Selon ce que le Maire a confié à Frissons radio, des coups de feu ont été entendus en début d’après-midi. Ils ont pensé que c’était juste pour faire peur aux manifestants. « A notre grande surprise, il y a eu des blessés, un mort. C’est nous qui l’avons déposé à la morgue. Les blessés sont tous à l’hôpital de zone de Savè », a-t-il confié. Selon les informations de BENIN WEB TV, la personne décédée serait un couturier.

Des barricades levées dans les deux villes

Arrivés en nombre dans les deux villes ce jeudi, les éléments de l’armée ont pu lever les barricades posées depuis la veille par les manifestants sur les voies inter-Etats. La circulation a été reprise dans le calme depuis quelques heures après le passage de l’armée.

Le Maire de la ville de Savè a annoncé des rencontres avec les hiérarchies policière et militaire pour trouver une porte de sortie. Il ne souhaite pas que « le sang coule davantage dans sa ville ». Il faut signaler que jusqu’à l’heure où nous mettons sous presse, les autorités n’ont publié aucun bilan officiel sur les manifestations.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus