Zimbabwe: le nouveau ministre des affaires étrangères en grève pour salaire impayé

Le ministre des affaires étrangères du Zimbabwe, Frederick Shava, a décidé de faire grève pour exiger le paiement de ses arriérés de salaire que l’Etat lui aurait dûs, alors qu’il était ambassadeur du Zimbabwe aux Nations Unies (ONU).

Selon les informations, Frederick Shava a refusé de travailler depuis un mois en tant que ministre des Affaires étrangères pour réclamer ses arriérés de salaire. Il estime que l’Etat zimbabwéen lui doit environ 100 mille dollars US. Des sources gouvernementales bien placées ont confié cette semaine au Zimbabwe Independent que Shava, qui a prêté serment en tant que ministre, le 2 mars, n’a pris ses fonctions que mardi, la semaine dernière, après que le gouvernement a cédé à ses demandes et réglé ses arriérés de salaire d’ambassadeur.

Le président Emmerson Mnangagwa a nommé Shava, ministre des Affaires étrangères, le 9 février, en remplacement de Sibusiso Moyo qui avait succombé à la contraction de Covid-19, le mois précédent. Il avait été ambassadeur du Zimbabwe auprès de l’ONU à New York à partir de 2016, où il était également président du Conseil économique et social des Nations Unies. Sa prestation de serment a été retardée pour lui permettre de devenir sénateur des Midlands, pour satisfaire aux exigences légales pour la nomination ministérielle. Il devait également terminer ses fonctions officielles d’ambassadeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus